Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2013

Saint Valentin : New York en carte de métro zigounette

Oeuvre de Veit Schuetz cette vision du plan de métro new yorkais pourait  inspirer quelques artistes parisiens... C'est le moment car la RATP vient de publier en open data toute sa signalétique de plan et de ligne !  

poster_cover.jpeg

13/02/2013

Une carte qui ne se MOOC pas du monde

Déjà entendu parler des MOOC (Massive Online Open Course) ? "Rassurez vous" si ce n'est pas le cas vous allez vite devoir vous y mettre.

Pour se faire voici une magnifique carte qui, et ça devient malheureusement de plus en rare, ne relève pas de l'info porn (à quoi se réduit trop souvent ce qui se publie en ce moment sous le nom d'infographie). 

Les connaisseurs et les fidèles lecteurs auront reconnu une très bonne utilisation de la métaphore de la carte de métro. 


MOOC.png

Ce qui m'a frappé c'est que lors du buzz qu'elle a fait sous twitter tout le mode parlait de "carte mentale" alors qu'elle est assez éloignée d'une mind map y compris sur le plan sémantique

Cette utilisation d'une métaphore plan de métro permet en effet d'aller beaucoup plus loin en matière de sens  : affichage et désignation des lignes, station en correspondance, zone tarifaire (non encore explicité, mais il y a forcément une idée derrière) ...

Tous ces niveaux d'informations sont gérés de manière très claire et élégante puisqu'il n'y aucun effet spaghetti de lignes qui se croisent.  On obtient une vraie vision meta ... en donnant plus de clarté ! Bravo aux concepteurs !

Puis-je suggérer à certains visualiseurs de l'information et certains autres data journalistes de faire,  de temps en temps,  autre chose que mélanger des torchons et des serviettes en produisant des patchworks de mini stats (vous aurez reconnus les infographies) afin de produire de véritables cartes éditoriales qui permettent vraiment de visualiser un corpus au-delà de l'anecdotique. 

PS : si les auteurs se reconnaissent ou si vous les connaissez, je suis à leur disposition pour faire avec eux un petit interview sur leur retour d'expérience (avec parution sur ce blog )

05/01/2011

ADBS et cartographie

Vous connaissez sans doute l' ADBS "l'association des professionnels de l'information et de la documentation".

Cette association professionnelle a eu la bonne idée de publier des voeux cartographique :

 

2011-01-05 21.33.36.png

 

Cette carte est en fait une déclinaison de la page de garde du catalogue de formation qui  propose en outre un encart central pour choisir son parcours de formation :

2011-01-05 22.13.12.png

Les cheminements possibles sont mis en scène via un Plan de métro. Bref c'est du grand art !  

 

27/01/2010

Parcours d'odeur

Voici sans doute une des cartes de métro les plus originales que j'ai eu l'occasion de chroniquer sur ce blog :

0smell.png

4 lignes seulement avec des formes quasiment typographiques. Un drôle de réseau (de bus ?)  en gris qui prends des chemins de traverse ... Preuve est faite qu'un réseau de station métaphorique  n'a pas forcément besoin de ressembler à celui d'une ville connue.

Cette carte est signé 802.11 qui se présente ainsi sur Flickr :

"Freelance media designer. I'm doing information design, interface design, graphic design and not that often an animation. Feel free to contact me with your projects, submissions and assignments at lan.wireless@gmail.com".

 

PS : message personnel et clin d'œil à certains de mes lecteurs (et néanmoins collègues) : ça doit être un américain car il ne parle pas "des fromages qui puent" ...

 

03/11/2009

Pub métropolitaine

La vie du bloggeur est parfois bien faite !

Depuis plusieurs jours je me promettais de prendre en photo le dernier avatar de pub en forme de carte de métro.

Un lecteur a eu raison de ma procrastination ... en prenant la photo à ma place et en me l'envoyant.

Merci donc à JFD.

 

0cart-pub-metro.png

(cliquez pour agrandir)

21/10/2009

Cinéphilie et cartographie

J'avais déjà signalé cet été la carte de métro des 250 meilleurs films mise en ligne par David Honnorat pour le site Vodkaster.
Je suis l'heureux destinataire d'une version poster de la nouvelle version, magnifiquement imprimée, de cette carte. Elle a immédiatement rejoint mon cabinet de curiosité.

J'ai apprécié également ce qui dit David en accroche de son courrier d'accompagnement :

"Circuler, par la pensée, dans le cinéma comme dans le métro, emprunter les correspondances pour passer d'un genre à l'autre, penser à ce qui se suit et à ce qui se ressemble, imaginer les liens et les ruptures ... voilà ce qui pourrait définir la cinéphilie ; cette capacité à percevoir les réseaux qui donnent son sens au cinéma."

La mise en scène de cette nouvelle version a été revue avec l'ajout d'interconnexions et d'une grille permettant (dans la version pdf) de repérer les stations/films en fonction du classement dans l'ordre.

0film.png

Si vous aimez le cinéma prenez le temps de découvrir le site Vodkaster qui vous étonnera.

 

 

02/10/2009

Google prend le métro

Quel est le nombre d'acquisition externe de Google depuis 2001 ? 40, 50 ? En fait il y en a plus de 60 qui sont autant de station de métro dans ce plan de métro qui regorge d'information

0google.png

Les mises en scène de type plan de métro s'améliorent. La liste des stations fait l'objet d'une cartouche ad hoc avec des informations pertinentes (date d'acquisition, montant quand disponible). Les sources sont également indiquées (mais il faut de bons yeux ;-°))

Malheureusement les lignes ne sont pas numérotées. Il faut un bon écran et une bonne sensibilité aux couleurs pour différencier les lignes technologies et vidéo

Au fait voilà un excellente exemple de cartographie des acteurs.

En attendant si Google prend le métro il va bientôt se retrouver à la station Bibliothèque François Mitterrand (BNF) ...

12/07/2009

Pour la cinémathèque il faut changer à quelle station ?

Un des lecteurs de Serial Mapper a eu la bonne idée de demander à David Honnorat l'auteur de cette carte des 250 meilleurs films de prendre contact avec moi.

afilm2.png

Laissons à David le soin de présenter son plan de métro  :

"Le top 250 IMDb, bien connu des ciné-geeks, m'a toujours fasciné. Il fait l'objet de multiples discussions avec mes amis cinéphiles : (..)  Malgré quelques lacunes notables (Mulholland Drive, La Règle du jeu, Rio Bravo…) il comporte la plupart des films importants et donne une image intéressante de la cinéphilie telle qu'elle est vécue par une partie de la population (en majorité des jeunes hommes américains, mais pas que…). Bref, je me suis toujours dis qu'il y avait un truc marrant à faire avec ce classement et une idée me trottait dans la tête depuis un petit bout de temps sans que je ne trouve ni la motivation ni le temps de la mettre en œuvre.

(...)

J’ai fondé ma carte sur le top 250 tel qu’il apparaissait vendredi 19 juin 2009 (il change tous les jours surtout sur les dernières places). J’obtiens un total de 20 lignes (en comptant les petites lignes secondaires) et, on le remarque assez vite, malgré les nombreuses intersections, la circulation n’est pas très aisée dans le cinéma mondial et on est souvent amené à repasser par les chefs-d’oeuvres. Quel est le plus court chemin pour aller de Shining à Fargo ? J’ai autant que possible essayer de donner une logique à l’ordre des stations mais quand il y en a 250 ce n’est pas évident…

Voyons donc un peu en détail les lignes de ce métro nommé cinéma :"

la suite se trouve ici

Ce billet a depuis été complété par cette actualisation avec en particulier l'annonce d'une version poster à gagner. En effet le but premier de  ce dispositif est de créer du buzz autour du site d'extrait de film Vodkaster qui sera lancé en septembre

PS:

J'en profite pour signaler que le plan de métro "les mots ont un sens", mise à plat de la langue néolibérale, est également disponible en poster depuis peu

12/06/2009

Ca Twitt pas mal dans le métro ...

Henry Michel propose à son tour sa carte de métro intitulée  Carte Subjective de la Twittosphere Francophone

twt.png

L'auteur précise :

"C'est une carte subjective, donc absolument pas exhaustive. Ce n'est pas un état des lieux, ni un répertoire : ce sont les twitteurs que j'aime suivre. Si vous n'y êtes pas cela ne veut pas dire non plus que je vous déteste, et il y a de fortes chances que j'en ai oublié certains, mais je l'updaterai à tous les coups. Par exemple dans cette carte, il n'y a que trois twitteurs politiques - il y en a réalité beaucoup d'autres, mais je ne suis que ces 3 là.

- Ne cherchez pas des significations alambiquées pour les twitteurs côte à côte, il n'y en a souvent pas. Quand j'ai pu j'ai mis les copains côte-à-côte,  mais j'ai aussi tenu à faire découvrir quelques "locaux de l'étape" à côté de grandes pointures, je trouvais ça sympa de faire découvrir d'autres types de twits.
"

J'aime particulièrement sa conclusion :

"- Faites votre carte vous aussi. Ce n'est que la mienne, avec surement ses parti pris, mais j'espère surtout qu'elle vous fera découvrir des super twitteurs."

Trouvé sur Webilus

Nota bene : Le titre de cette carte est évidemment un hommage  à la Cartographie subjective de la blogarchie francophone publiée en son temps par ouinon.net (que j'en profite pour saluer)

03/06/2009

rhétorique néolibérale et cartographie

A l'heure où la "campagne" électorale répond de moins en moins à la question que tout le monde devrait se poser "c'est où qu'on va quand ?" (1) il est rafraîchissant de constater que certain utilise la cartographie éditoriale pour réaliser un véritable travail de fond.

Un de mes lecteurs vient de m'envoyer son œuvre. Intitulé "les mots ont un sens" ce nouveau plan de métro se veut la mise à plat de la langue néolibérale :

 

1 novlangue.png

Attention pour que l'expérience soit complète il faut écouter le fichier son !

L'auteur art-erroriste (sic) précise

Cartographier cette langue grâce à un « réseau » de concepts permet d'en appréhender l'étendue, ses ramifications, ses connections et peut-être ses lacunes. La carte présentée est l'illustration sous forme d'un plan de métro de la rhétorique néolibérale. Le plan de métro est choisi pour sa référence populaire, sa facilité d'appropriation et puis surtout il permet d'illustrer : « le train des reformes ». Sa forme tentaculaire est voulue, on pourrait penser à une pieuvre ou peut-être à un crabe. La langue néolibérale serait-elle un cancer ?

(....)
Cette gouvernementalité trouve sa traduction néolibérale: LA GOUVERNANCE. C’est pour cela
que je place le terme Gouvernance au centre du plan. Il est le mot clef, l’oeil au travers duquel on regarde le monde.

(...)

En filagramme, j’écris LQR (en hommage à E.Hazan), Lingua Quintae Republicae pour rappeler la LTI de V. Klemperer. Mais en faisant attention de ne pas faire l’amalgame avec ce qu’il s’est passé sous le IIIème Reich. Je n’utilise pas le terme de novlangue car dans le roman de G.Orwell, la novlangue est imposée par un gouvernement (comme sous le 3ème Reich). Dans 1984 le pouvoir fait éditer de nouveaux dictionnaires officiels. Le seul rapprochement que l’on peut faire avec la LTI, c’est l’invasion du vocabulaire technique pour décrire des aspects de la vie. (« il est formaté » par exemple).

retrouvez la liste des mots ici et le texte complet d'explication et des indices de lectures

Prenez donc le temps de regarder de près cette carte et surtout de la faire suivre à vos contacts. D'accord ou pas d'accord nous sommes devant une synthèse critique parfaitement informée "(7 ouvrages récents en bibliographie) sur la langue de ce qu'on appelait il y a quelques années" la pensée unique" et qui de fait structure l'espace public.

Il me paraîtrait paradoxale que à l'heure où n'importe quelle carte estampillée web 2.0 fait le tour des blogs une telle  approche ne reçoive pas un minimum d'attention. Rendez vous dans quelques jours pour faire le bilan !

Premier effet en ce qui me concerne je m'attendais à trouver cette langue truffée de termes anglo-saxon ... On ne peut constater que le travail de localisation effectuée par nos dirigeants a été particulièrement efficace.

 

 

(1) Eh oui on en est là.