Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2012

Manif : La mise en scène de l'information au service de la veille

J'ai le plaisir d'être invité par le secteur « Veille et Recherches sur Internet » de l’ADBS à donner une conférence  qui aura lieu le vendredi 1er juin, de 9h à 13h,  sur le thème de « la mise en scène de l’information au service de la veille et du KM ».

"Cette demi-journée a pour ambition de donner aux participants des pistes qui leur permettront de compléter leur posture d’analyste par celle de metteur en scène de l’information. 

Claude Aschenbrenner proposera, lors de cette matinée, un parcours en trois séquences :

1) pour la première fois en public, il présentera sa méthodologie d’aide à la mise en scène de l’information, ancrée sur une démarche de questionnement visuel en trois étapes : Brouillard, Brouillon, Communication (B.B.C). Cette nouvelle approche permettra aux participants de progresser dans l’analyse synthétique de leurs problématiques en élargissant leur palette d’outils graphiques et visuels ;

2) en co-animation avec Béatrice Foenix Riou, animatrice du secteur Veille et auteure de l’ouvrage « Recherche éveillée sur Internet : mode d’emploi », il présentera un retour d'expérience de l’approche B.B.C, à travers une mise en scène des flux de l’Internet, de ses fleuves et de ses affluents ;

2012-05-14 22.02.37.png

                                                           

3) Enfin il construira en direct avec les participants la carte des perceptions de la mise en scène de l’information, à travers un dispositif graphique facilement réutilisable.

Passionné par l’utilisation de la vision pour penser et par l’archéologie des technologies intellectuelles, Claude Aschenbrenner est, depuis plus de 10 ans, l’un des pionniers en France de l’utilisation de la cartographie de l’information.

Il a notamment créé en 2007 le blog Serial Mapper, a organisé deux colloques consacrés à la cartographie de l’information à l’ESIEE et a co-fondé en 2011 l’association MetaCarto, dédiée à la mise en scène de l’information, dont il est vice-président.

La participation à cette matinée est gratuite (dans la limite des places disponibles), mais est strictement réservée aux adhérents de l’ADBS. "

J'ai néanmoins obtenu des organisateurs 5 places qui seront réservés en priorité  aux adhérents de MetaCarto à jour de leur cotisation. Si vous êtes intéréssés merci de m'envoyer un mail

Merci donc au secteur veille de l' ADBS pour cette ouverture et son inivtation !

01/05/2012

Twitter lunch sur la carto

Social Computing les organisateurs de Just Map IT reviennent avec 1 livre blanc et une rencontre au format original ce jeudi midi : 

 

2012-05-01 21.18.49.png

"Social Computing sort un Position Paper sur la cartographie d’informations pour l’année 2012, l A l’occasion de cette sortie, nous vous proposons de nous retrouver autour d’un bon petit plat pour discuter de ce vaste sujet !"

PS : je ne pourrais malheureusement pas être présent  


26/04/2012

Retour sur Besançon Art et Cartographie

Je relais bien volontiers le magnifique reportage graphique réalisé par Olivier Musseau lors de la rencontre Art et Cartographie :

2012-04-26 11.07.21.png


Elle est destinée à être imprimer. Olivier précise :

Il suffit de l’imprimer en recto-verso, en vérifiant bien que les repères ART-1 et ART-2 tombent dos à dos***. Ensuite, ciseaux, colle (ou scotch) pour relier les 3 bandes, mais là je laisse deviner… 


A vos imprimantes  !

01/04/2012

Homme et femme : il y a des fois où c'est pas pareil ...

Vu sur l'excellent blog Demain la veille d'Aref JDEY il y a quelques temps : 

2012-04-01 16.39.45.png

PS : ce billet aurait pu également être publié dans le marronnier Saint Valentin 

Revue annuelle de Performance : Einstein Albert

En 1905 Albert Einstein était rédacteur à l'office des brevets de Berne. Cette année là (1) il a publié pas moins de 5 articles qui allaient révolutionner la physique et le monde.  

Voici ce qu'aurait pu être son évaluation annuelle revue et visités avec les cannons contemporain de la "bonne gouvernance" :

2012-04-01 11.12.25.png

j'adore également la remarque finale :

 

2012-04-01 11.12.08.png

 

"However, based on your file photo below, I would suggest you sign up for the "Dress for Success" class. Really: a striped shirt with a plaid suit?"

merci à Peter Norvig pour ce petit chef d'oeuvre 


(1) comme aurait dit notre Cloclo national, je rappelle que nous sommes le 1 er avril 

La France éternelle

C'est le premier avril !

En cette période électorale voici, pour commencer, une série de carte de France revue et visité par quelques une des peuplades non hexagonales et par nos compatriotes : 

i5.jpg

 

i16.jpg



C'est un grand classique mais ça fait toujours réfléchir 



25/03/2012

Reso 2.0 et analyse sémantique

Après Partie 2 Campagne Christophe Tricot qui est maintenant chez Syllabs n'en fini pas d'explorer les arcanes du web à l'aide des algorithmes sémantiques.

Dernière tentative en date  : prendre les followers d'un compte Twitter, les passer à a la moulinette et afficher les résultats sous forme de nuage de mots.

Voic ce que ça donne pour @serialmapper 

 

serialmapper_300.png


En prime la même analyse pour Syllabs 

 

Syllabs.png



19/03/2012

Colloque Art et Carto

Grand succès pour le colloque « Art et Cartographie » de Besançon avec près de 100 personnes présentes !

Mon emploi du temps ne m’a malheureusement pas laissé beaucoup de loisirs et je n’ai pas pu assister à toutes les présentations. J’ai particulièrement retenu celle de Sébastien Nageleisen et Matthieu Noucher intitulé « Cartographie et participation : aller au-delà de l’information ponctuelle et de la 3 D ! »  .

 Ces praticiens issus de la Fabrique Métropolitaine (Communauté urbaine de Bordeaux) interrogent les nouvelles pratiques vantées par la carto en ligne.

Ils commencent par rappeler une évidence trop souvent passée sous silence. Les fameux POI (Point Of Interest) de Google relève plus de l’indexation que d’une véritable démarche participative.

 

poi-design.jpg

 

La nouvelle coqueluche de la carto 2.0 c’est la 3 D.  C’est même une véritable « course effrénée ».

82351_12974113_460x306.jpg

 

  Certains y voient une revanche du « réalisme » et de la « transparence ». On serait enfin libéré de  la « vue du dessus » et de son corollaire panoptique.

Les auteurs, au contraire, n’hésitent à parler de perte progressive de compétence. On perd la capacité de généralisation et de hiérarchisation.  On s’éloigne de la complexité des choses.

Derrière le "retour du sol" se trouve le refus de l’abstraction et la confusion entre le réel et la représentation.

Nous savons tous que la carte n’est pas le territoire  mais la 3D elle propose une représentation virtuelle très séduisante avec son caractère égocentrique.

En fait des études comparatives récentes menées à Bordeaux avec des étudiants montrent que la manière de se déplacer dans une maquette 3D en ligne et dans le réel est très différente.

Il n’y a rien de plus trompeur que l’ « hyperréalisme »Nous savons tous que les fameuses "vues réalistes"  proposées par les promoteurs immobilier reflètent tout sauf la réalité. Il est d'ailleurs précisé sur ces documents .... "vue d'artiste" (1)

 

promoteur-aquitain-arena-1.jpg

 Cette présentation m'a passionné car nous vivons le même phénoméne dans le domaine de la cartographie de l'information. Depuis environ 3 ans nous voyons fleurir les "infographies" de toute nature pour le meilleur et surtout pour le pire.

Ces représentations graphiques ont de fait pris le pas sur les cartographies métaphoriques (plan de métro, table périodique ...) qui ont fait les délices de ce blog pendant pas mal d'années.

Là aussi on peut constater une perte progressive de compétence.

Ce double mouvement peut apparaître paradoxal alors que la complexité et la fragilité de nos sociétés sont de plus en plus patente.

En tout cas celà mérite vraiment réflexion. 

Meta-Penseur de tous les pays réveillez-vous !


(1) sans doute une obligation légale ...

 

04/03/2012

Marcel Storr

 

 

2012-03-04 21.41.17.png

 J'ai eu la chance de visiter l'exposition Marcel Storr dans le 20 éme , graphiste génial et abimé de la vie. Cantonnier de son état après une enfance martirisée  il a eu la chance de croiser un couple d'amateur d'art (suite à ... une réunion de parents d'éléve sa femme étant concierge).

J'ai vraiment eu un choc en vistant cette expo (jusqu'au 30 mars). Il ne faut pas se laisser décourager par le première salle. En fait plus on avance plus c'est l'apothéose. Les couleurs sont magnifiques et inusitées. C'est une magnifique leçon de prise en main d'une page vierge (même si elle complétement obsessionnelle) 


Pour le reste je laisse la parole à Françoise Cloarec qui vient de lui consacrer un ouvrage : 

 

2012-03-04 21.52.12.png



"Marcel Stoor est un peintre qui dessine. Il dessine de manière obsessionnelle, tout est rigoureux, chaque pierre est représentée. Il crée un urbanisme raisonné avec des règles personnelles dans une tentative infinie de mettre de l'ordre dans le chaos de sa vie. Le geste précis. C'est un long travail de patience. Seul devant sa feuille, il décroche de tout et travail. Il entra être d'autres chemins que ceux de l'art culturel habituel. Il organise son univers libère une part obscure en lui.  Le monde est trop lourd, alors il s'évade. (1)

(...)

Lorsqu'il dessine les plans, quelque chose en lui se métamorphose. Ce qu'il ne peut ni lire ni écrire, et nous le montre. De sa souffrance  il fait des plans. Des plans de sauvetage. (2)

(...) 

Il choisit une couleur d'encre transparente, souvent rouge, passe un vernis dont il garde le secret de fabrication et, à la fin, il prend son fer à repasser chaud et liste de tous. Sauf le ciel. On dirait du cuir de Cordoue, ce cuir repoussé à l'apparence dorée. (3)

(...) 

Les dessins de Marcel sont troublants, il ne ressemble à aucune autre production picturale. À l'instar de Séraphine Louis, il n'a jamais appris à dessiner ou atteindre. Son besoin de créer est impérieux, son intuition créatrice indépendante de toute formation antérieure. (4)


(1) page 87

(2) page 89

(3) page 11

(4) page 157

 

01/03/2012

Art et Cartographie

La lettre SIG signale une initiave intéressante de l'université de Franche-Comté et de l'institut supérieur des Beaux-Arts de besançon :

2012-03-01 08.58.21.png


Le programme (PDF) de ce colloque de 2 jours parait très intéressant. Prenz le temps d'y jeter un coup d'oeil. Les cartographes (les vrais ..) aussi savent se mettre en position Méta ! Bref je vais essayer d'y aller. 


PS : mon rapport détonnement se trouve ici