Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2006

Biblio : Information Architects

 Information Architect est un ouvrage fondateur qui date de 1997.Dès l’introduction, Richard Wurman déclare avec enthousiasme «Il existe une nouvelle espèce de concepteurs graphiques, de concepteurs d’exposition, d’illustrateur et de photographes dont la passion est rendre le complexe clair. J’appelle cette nouvelle race de talentueux penseurs les architectes de l’information». Un peu plus loin, il justifie le terme d’architecte de l’information qu’il a lui-même forgé. «Je ne veux pas parler d’un architecte pour les briques et le mortier. Je veux parler d’un architecte comme dans l’expression ‘architecte de la politique étrangère’. J’entends par architecte celui capable de créer des principes systémiques, structurants et ordonnés pour que les choses fonctionnent et une réflexion soigneuse pour produire des artefacts, des idées ou des politiques qui informent grâce à leur clarté . (...) Le mot Information contient Informe(r), ainsi je ne parle d’information que si cela m’informe effectivement et non pas s’il s’agit juste de collections de données ou de choses».(1)

Cette déclaration de principe est illustrée tout au long de cet ouvrage de 235 pages rassemblant plus de 22 contributeurs d’horizon très divers (illustrateurs, journalistes, graphistes ...)

medium_info_architect.2.jpg

Lire la suite

04/07/2006

Biblio : L’art de la mémoire F.A Yates

medium_art_memoire_yates.jpgFrances A Yates, historienne anglaise qui a principalement écrit sur la Renaissance, a publié en 1966 son chef d'oeuvre "the art of memory" qui mettra près de 10 ans à être traduit en français. Cet ouvrage est une vaste fresque des techniques de mémoire artificielle largement utilisées de l'Antiquité au début de la Renaissance. Cette somme de connaissances, encore très originale plus de quarante ans après, est toujours abondamment citée.

 

Cette histoire commence avec un mythe fondateur, celui de Simonide de Ceos, poète de la Grèce Antique réputé pour sa prodigieuse mémoire. Il avait acquis cette capacité dans des circonstances bien particulières. Alors qu'il assistait à un banquet, le toit s'écroula pendant son absence momentanée " les cadavres étaient à ce point broyés que les parents (...) étaient incapables de les identifier. Mais Simonide se rappelait les places qu'ils occupaient à table et il put ainsi indiquer aux parents quels étaient leurs morts." A la suite de cet événement dramatique, Simonide comprit qu'une disposition ordonnée

Lire la suite

02/07/2006

Biblio : La mystérieuse flamme de la reine Loana

medium_eco_loana.jpgBien connu depuis "le Nom de la Rose" Umberto Eco n’a cessé de produire des romans sur les sujets les plus divers. Notre sémiologue a donc prouvé qu’il avait plus d’un tour dans son sac. Le Pendule de Foucault avait ainsi anticipé, en la ridiculisant par avance, la vague ésotérique du "Da Vinci Code".


Son dernier ouvrage en étonnera néanmoins plus d’un : on a rarement vu de nos jours un roman si abondamment illustré. Il faut dire que Loana a pour thème central la mémoire. En nous contant le parcours tourmenté d’un amnésique Umberto Eco puise à la fois dans ses souvenirs personnels et dans les enseignements récents des sciences cognitives. Hyper mnésique du côté mémoire sémantique (c’est une vraie encyclopédie) le héro n’a plus de mémoire épisodique (il a perdu le souvenir des épisodes de sa vie personnelle). Le roman nous raconte ses tribulations pour retrouver sa mémoire. Retiré dans la maison de son enfance, il recherchera dans les moindres recoins du grenier sa «mémoire de papier» pour reconstituer

Lire la suite