Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2010

La cartographie est une chose trop sérieuse pour être confiée aux militaires

Certains billets s'écrivent tous seuls. Il suffit de laisser faire l'actualité !

Vous savez bien que la Grèce et les volcans islandais ne sont pas les seuls points chauds du monde. L' Afghanistan figure également en bonne place et constitue une vraie épine dans le pied pour l'occident (et pas seulement pour les américains).

Le web vient de s'enflammer à propos d'un article du New York Times  intitulé : “Nous avons trouvé l’ennemi. Et c’est PowerPoint”.

On y retrouve les arguments classiques (haro sur les bullets points ...) depuis la publication à charge de l'ouvrage Cognitive Style of Power Point (2006) par Edward Tufte. On pourra cependant y faire une provision d' horror stories liées à l'utilisation de Power point par les militaires américains dans le cadre de la campagne en cours en Afghanistan.

Bizarrement Elisabeth Bumillrer illustre son article par la mise en scène suivante :

0 afghan.png

Cette carte réalisé par le PA Consulting Group (et pas seulement par des militaires) est supposé faire la synthèse de l'approche COIN (Counterinsurgency Strategy). Évidemment on n'est plus du tout dans le monde Power Point (l'article le reconnaît d'ailleurs) mais devant un très mauvais exemple de carte éditoriale. L'effet spaghetti saute aux yeux et la projection de ce document a été accueilli par un éclat de rire général.

Il est évidemment tentant d'en déduire l'échec inéluctable de l'intervention US en Afghanistan. Il est hors de propos de statuer sur cette assertion dans le cadre de ce blog mais en tout état de cause cette carte a un gros un souci de "framing" comme disent les américians. Le soucis de tenir compte (enfin !) des interactions et de la complexité du monde a abouti à un gigantesque plat de spaghetti. Faute d'une anlyse et d'une méthodologie suffisante le "plat de lasagne" sous jacent n'a pas pu émerger.

 

D'autres étudiants en Sciences Politique à Postdam se sont confrontés au problème de manière beaucoup plus pertinente et élégante. Cela commence avec un peu de pragmatisme

"Please notice that or goal was never to display the full consequences in every detail because in such a complex process and especially when you try to make future predictions this is never possible. But we do give an overview about the main problematics and its complexity."

0 aser.png

 

L'exercice me semble très réussis grâce à l'utilisation très originale et pourtant assez évidente du concept de gare de triage

 

0 agare triage.png

 

En matière de cartographie de l'information une petite équipe créative peut être plus pertinente qu'un régiment de consultant  grassement payé !

Je laisserai (provisoirement ;-°))  le mot de la fin à Xavier de la Porte dont la chronique hebdomadaire qu'il tient dans son l'émission Place de la Toile (France Culture) est maintenant reproduite dans internet Actu :

"Une pensée PowerPoint n’est sans doute pas ce à quoi on puisse rêver de mieux. Mais on peut se poser la question avec d’autres formes de pensée qui sont actuellement produites par les réseaux. Et à la cartographie en particulier. Le Web permet de cartographier : cartographier les avions en train de voler, cartographier les flux, cartographier les controverses, cartographier les concepts. Tout le monde cartographie tout. C’est beau, c’est assez exaltant. Mais il serait intéressant de réfléchir à ce que produit une pensée qui spatialise à ce point." (1)

Comme dirait mes collègues belges : il y a une sacrée pierre à casser là ! Au boulot !

 

(1) c'est moi qui souligne


Commentaires

"Tout le monde cartographie tout."

Moi je dirais plutôt "N'importe qui essaye de cartographier n'importe quoi (n'importe comment)".

Écrit par : Jégou | 06/05/2010

Comme la santé aux médecins, l'éducation aux experts en titre, la politique aux politiciens... Et la psychanalyse aux ... psychanalystes?

Écrit par : Aline jouy | 08/05/2010

ciao claude

grazie per questo post molto interessante
condivido le tue riflessioni

un caro saluto dall'italia !

roberta :)

Écrit par : roberta buzzacchino | 10/05/2010

Tchao Roberta !
Grazie mille per il tuo commentario
A presto !

Écrit par : Serial Mapper | 16/05/2010

Merci Hubert pour le lien. J'en profite pour recommander l'ensemble de l'ouvrage de JM Cornu dont le titre est :
ProspecTIC - Nouvelles technologies, nouvelles pensées ? La convergence des NBIC
http://www.amazon.fr/ProspecTIC-Nouvelles-technologies-nouvelles-convergence/dp/2916571035/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=books&qid=1274020213&sr=8-2

Écrit par : Serial Mapper | 16/05/2010

Les commentaires sont fermés.