02/11/2008

Bibliothéque et l'utilisation de la vision pour penser

Les bibliomanes (1) ont un livre de chevet supplémentaire grâce à l'ouvrage que vient de faire paraître Jaques Bonnet :

2.png

Cette prose ravira ceux qui pour le mot "ma bibliothèque" n'a pas de sens alors qu'ils passent leur temps à essayer de classer leurs. bibliothèques.

Au détour de la page 65 on peut trouver cette remarque :

"J'écris dans mes livres, au crayon mais aussi au feutre ou au stylo. (...) Ecrire dans un livre aide à ma lecture, mais aussi à ma mémorisation et à une éventuelle relecture (je garde visuellement pendant des mois le souvenir approximatif de l'endroit du livre où se trouve le passage qui m'a frappé : en haut en bas, page de gauche page de droite, au début à la fin, ou bien j'inscris en fin de livre les pages auxquelles il me faudra revenir)."

On retrouve donc au cœur du royaume des mots les intuitions séculaires de l'art de la mémoireJaques Bonnet exprime en terme très parlant les principes qui sont repris et systématisés dans les cartes heuristiques et les mises en scène (réussies) de l'information.

Et vous quels traitement faites vous subir à vos livres ? Comment prenez vous vos notes ?

 

1) Ces drôles d'oiseau, outre la passion de posséder des ouvrages, ont celle de les lire. Pas de fausse joie cependant pour être un interlocuteur crédible dans le domaine il vaut mieux aligner entre 10 et 20 000 volumes. Personnellement je dois avoir dépassé les 50 % de ce seuil avec des bibliothèques réparties sur 3 sites (dont un au bureau ;-°) et avec l'aide de la génération précédente.

 

Commentaires

10 à 20 000 volumes... "drôles d'oiseaux", en effet... je rappelle pour mémoire que le maximum de livres lus en une vie, pour un gros lecteur lisant un livre par semaine et vivant jusqu'à 90 ans, est de 3600...
Mais comme le répondait Anatole France quand on lui demandait s'il avait lu tous les livres de sa bibliothèque : "Pas le dixième. Ou bien est-ce que par hasard vous dîneriez tous les jours dans votre service de Sèvres ?"

Écrit par : Insula dulcamara | 04/11/2008

Bonjour Insula,

Le calcul est mathématiquement juste mais 1 livre par semaine même en moyenne c'est pas énorme pour un gros lecteur.

Pour mettre tout le monde d'accord je suggère la lecture de l'ouvrage de Pierre Bayard "comment parler des livres que l'on a pas lu"

Serial Mapper

Écrit par : Serial Mapper | 04/11/2008

Excellente et roborative référence, en effet.

Écrit par : Insula dulcamara | 04/11/2008

Bof, moi je considère toutes les bibliothèques publiques du monde comme ma bibliothèque. C'est pas cher, et on n'a pas à la ranger!

Écrit par : Aufdemblauenmeer | 06/11/2008

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.